Sur les éditions A. Pedone

image

Les éditions A.Pedone ont été fondées en 1837 par Auguste Durand auquel s’est associé par la suite G. Pedone-Lauriel. Installés place de la Sorbonne, ils proposent des ouvrages de droit et lettres classiques.

Mais en 1887, Guillaume Pedone Lauriel,  déménage maison d’édition et librairie au 13 rue Soufflot et décide de spécialiser les éditions vers le droit international. C’est d’ailleurs en 1894 qu’est fondée La Revue Générale de Droit International Public dont il confie la direction à Messieurs Paul Fauchille et Antoine Pillet.

Dans les années 30, Madeleine Pedone en reprenant la direction en 1932 poursuit cette politique éditoriale, contribuant ainsi à bâtir la réputation internationale de la maison Pedone. En 1933, elle publie la thèse de doctorat de F. Ozanam (fondateur de la société Saint-Vincent-de-Paul) – avec la collaboration de Charles Ozanam. Rare femme éditeur, elle arriva à faire passer à la maison d’éditions les années terribles de 1939 à 1945, periode durant laquelle ses ouvrages et revues sont interdits d’exportation. Malgré les pénuries de papier, dès 1946 elle redonne aux revues le rythme de parution trimestrielle et fait paraitre les livraisons des années 1940 à 1945 rassemblées en trois tomes. Elle poursuit la publication de jeunes auteurs tant français qu’étrangers, comme en témoigne l’une de ses dernières publications : la thèse de Boutros Boutros Ghali Contribution à une théorie générale des alliances en 1963.

En novembre 1968, à l’occasion de la réception du prix Nobel de la paix, René Cassin reçoit dans la librairie des éditions A.Pedone sous la direction de Denis Pedone qui a repris la maison à la suite de sa tante. Ce dernier poursuit la politique éditoriale de ses aïeux en y joignant notamment des publications en droit spatial (reprenant notamment la Revue Française de Droit aérien et spatial), en droit de la mer (en fondant avec l’Indemer l’Annuaire de droit la mer), en droit de l’Homme (en fondant avec l’Institut Marangopoulos les publications de la fondation Marangopoulos pour les droits de l’Homme). En 1975, il publie la Collection “Monumenta Europae Historica” avec les Papiers de Richelieu, renforçant ainsi la politique éditoriale en histoire diplomatique.

En 2008, les éditions A.Pedone poursuivent en tant que maison d’édition indépendante la même politique éditoriale résolument tournée vers le développement du droit international. Au delà des inspirations de ses fondateurs, c’est une succession d’internationalistes de toutes nations qui a contribué et continue aujourd’hui à batir la production de cette maison d’édition qui se veut rester un espace de dialogue au service du développement du droit des gens.

Les éditions A. Pedone publient notamment avec régularité et sans interruption* la Revue Générale de Droit International Public (créée en 1894) , la Revue d’Histoire Diplomatique (créée en 1887), la Revue Française de Droit Aérien et Spatial (créée en 1945).

* excepté pour la RGDIP de 1940 à 1944 où interdit d’exportation seuls deux numéros parurent en 1945.

Donnez-nous votre avis !

Êtes-vous humain ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.