Rentrée 2021 … et tout repart !

1 septembre 2021

 

Les Lundis du livre,

qu’animent

Matthias Vincenot et  Eric Poindron,

reprennent tous les premiers lundis du mois en Mairie du 5ème arrondissement,
à l’invitation de Florence Berthout, Maire du 5ème et Conseillère métropolitaine.

 

Lundi prochain 6 septembre à 19 heures,

ils recevront

JEAN GLAVANY, ancien ministre et également navigateur, parti sur les traces d’Ulysse pour son livre 3000 ans après Ulysse (EdiSens éditions)

et

FRANÇOIS-HENRI DÉSÉRABLE pour son roman de la rentrée littéraire Mon maître et mon vainqueur (éd Gallimard), une sorte de polar où il est question de poésie et d’amour.

Bien sûr, le passe sanitaire est requis.

Les Lundis du livre,
dans le prolongement du Festival Quartier du Livre, tous les premiers lundis du mois, à 19 heures, en Mairie du 5ème arrondissement, Matthias Vincenot et Eric Poindron invitent  plusieurs écrivains, qui lisent chacun quelques extraits de leurs ouvrages.
Cette heure de lecture est suivie d’un échange avec la salle.
 
Moment d’écoute, de rencontre et de partage, ce rendez-vous régulier permet la découverte ou la redécouverte de livres et d’auteurs, dans un esprit d’ouverture et de diversité des univers et des formes proposées. Roman, poésie, histoire, théâtre… tous les genres ont droit de cité, car c’est bien la littérature dans son ensemble qui est mise à l’honneur.
 
En partenariat avec la Mairie du 5ème arrondissement, le Festival Quartier du livre, l’association Poésie et Chanson Sorbonne et la librairie Pedone.

 
 

Rencontre avec Maurice Vaïsse à l’occasion de la parution des Documents diplomatiques français

4 juin 2021

La publication des Documents diplomatiques français de l’année 1973, tome II, du 1er Juillet au 31 décembre vient de paraître aux Éditions maisonneuve&larose/hémisphères grâce à la Commission des Archives diplomatiques du Ministère des Affaires étrangères.

L’introduction aux Documents diplomatiques français a été rédigée par Maurice Vaïsse, qui viendra présenter l’ouvrage mardi 15 juin à 18h30.

 

Nous retiendrons les contributions de :

-Jean Mendelson à propos du coup d’Etat au Chili,

-Gilles Boquerat à propos de la crise afghane,

-Denis Bauchard à propos de la guerre du Kippour

 

 


Exposition de photographies sur Le patrimoine effacé

27 mai 2021

Pendant toute la durée du Festival la librairie abritera une exposition de photographies sur le thème du patrimoine effacé.

Le Jeudi 10 Juin à 18h, aura lieu la présentation de cette exposition avant le décrochage des œuvres.

“Il y a, dans l’effacement, le principe d’une idée qui en chasse une autre tout en continuant de converser entre elles. Ce n’est pas un rapport de force pour éliminer un passé par abus de pouvoir, mais une question de prolongation. Ces photographies parlent d’un temps passé mais encore présent, voire en devenir. Le portrait de ces acteurs impliqués dans le corps social et culturel acte, par leurs gestes, l’œuvre d’un temps suspendu. Instant évaporé par essence, il imprègne le contemplateur, façonne un paysage, construit un lieu en une image mentale et persistante. Ce qui est perdu dans sa totalité représentative (ruine) résiste par l’esprit et s’élabore à nouveau sous d’autres formes. En cela, nous pouvons parler de patrimoine effacé. L’art est vitalité, mouvement continu. Se figer serait abandonner”

Eric Morin


Présentation du film Famille tu me hais et de l’ouvrage #JeSuisMila#JeSuisCharlie#NousSommesLaRépublique

Le mercredi 9 Juin à 17h,

Dans la perspective générale de la lutte contre les violences envers les différences aura lieu la présentation d’un film et d’un livre.

– L’ouvrage #JeSuisMila#JeSuisCharlie#NousSommesLaRépublique rédigé par un collectif de 50 personnalités publiques s’exprimant en faveur de la laïcité et de la liberté d’expression, sera présenté par des membres de l’association MPCT (Mouvement pour la paix contre le terrorisme).

– à 18h Le film Famille tu me hais réalisé par Gaël Morel et produit par Epicentre film sera présenté par Gaël Morel en personne qui viendra nous montrer comment les homosexuels vivent le rejet de leur famille qui n’accepte pas leur sexualité. Un film documentaire poignant avec de véritables témoignages.


Présentation de Girl

Le mardi 8 juin à 17h

aura lieu la présentation du livre Girl de Edna O’Brien, traduit de l’anglais (Irlande) par  Aude Saint-Loup et Pierre-Emmanuel Dauzat. L’auteur a obtenu le prix Femina spécial 2019 pour l’ensemble de son œuvre ainsi qu’en 2018 le prix PEN America/Nabokov.

L’intrigue, inspirée du rapt de lycéennes perpétré par Boko Haram en 2014 s’attache à dénoncer le destin de femmes bafouées. Des membres de l’association MPCT (mouvement pour la paix contre le terrorisme) viendront présenter ce livre dur et percutant.

 

 

 


Présentation de l’Écologie des mondes

Le jeudi 3 Juin à 16h30,

Romain Simenel,

Ethnologue et anthropologue, chercheur à l’IRD rattaché à l’unité mixte de recherche PALOC (unité de recherche commune à l’IRD et au MNHN) viendra présenter l’Écologie des mondes.

Son activité de recherche concerne les savoirs, les collections et circulations. Plus précisément, ses recherches s’orientent vers deux piliers de la reproduction des sociétés humaines et de leur culture : la capacité à faire de l’autre l’un des nôtres et celle des enfants à transmettre le savoir sur le monde. Il est auteur de plusieurs ouvrages, et coordinateur scientifique de l’ouvrage l’Écologie des mondes.

 


Présentation de Biodiversité au sud

 

Le mercredi 2 Juin à 16h30

Emma Rochelle Newall,

directrice du département écologie et biodiversité de l’IRD et directrice ajointe de l’Institut d’écologie et des sciences de l’environnement de Paris viendra présenter l’ouvrage Biodiversité au sud.

L’Institut de recherche pour le développement (IRD) est un établissement public français sous la tutelle des ministères chargés de la Recherche et de la Coopération qui participe à des recherches scientifiques et techniques par le biais d’accords signés entre la France et des pays tiers. Ces programmes de recherche destinés à apporter une aide au développement des pays du sud s’orientent autour des sciences humaines et sociales (géographie, sociologie, ..), des sciences de la santé (Maladies infectieuses, pandémies etc.) et des sciences de la nature et de l’environnement (sciences de la terre, océanographie, écologie, biologie,…).

Biodiversité au sud présente les différentes actions de l’IRD en vue de la préservation de la biodiversité au sud. Dans un souci de clarté pédagogique, l’ouvrage se veut accessible à tous les publics.

 


Festival Quartier du Livre

19 mai 2021

La librairie Pedone est heureuse de vous annoncer sa participation au Festival Quartier du Livre 2021 organisé par la mairie du 5ème arrondissement.

Voici quel en sera le programme :

-Le mercredi 2, Emma Rochelle Newall, directrice du département écologie et biodiversité de l’IRD et directrice ajointe de l’Institut d’écologie et des sciences de l’environnement de Paris viendra présenter l’ouvrage Biodiversité au sud, à 16h30.

-Le jeudi 3, Romain Simenel viendra présenter l’ouvrage auquel il a contribué, L’écologie des mondes à 16h30.

 

-Le mardi 8 juin, de 17h, aura lieu la présentation du livre Girl de Edna O’Brien traduit par Mme Aude Saint-Loup.

-Le mercredi 9 juin, de 17h, aura lieu la présentation du livre Je suis Mila, en présence de certains contributeurs et la présentation en parallèle du film Famille tu me hais réalisé par Gaël Morel.

 

-Par ailleurs, pendant toute la durée du festival, vous aurez le plaisir de trouver une exposition de photographies intitulée “le patrimoine effacé” au sein de notre librairie (au 13 rue Soufflot), mise en œuvre par Eric Morin, directeur de la revue littéraire et photographique l’Anaristopathe. Une présentation aura lieu le 10 juin à 18h, avant le décrochage des œuvres.

 

Au plaisir de vous y voir nombreux !


Colloque SFDI 2021

6 mai 2021

Les éditions A.Pedone sont présentes au colloque de la Société française pour le droit international qui à lieu à Toulouse.

Cette rencontre sur deux jours est organisée par l’université Toulouse Capitole
L’espace extra-atmosphérique et le droit international

https://sfdi-toulouse-2021.space/


La Femme fidèle, Sigrid Undset

26 janvier 2021

En 1928, Sigrid Undset (1882-1949) reçoit le prix Nobel de littérature.

Cette femme norvégienne arrive à se faire connaître dans le monde des lettres, alors majoritairement composé d’hommes. Avec une plume acerbe et précise, elle peint des histoires de mœurs intemporelles.

Sa saga médiévale intitulée Christine Lavransdatter connaît un immense succès. Dans l’ouvrage La Femme fidèle, on perçoit un écho paradoxal avec les premières lignes de la première nouvelle qu’elle a écrite en 1907: “j’ai été infidèle à mon mari”.
Le roman, scandaleux pour l’époque montre que l’amour véritable résiste à l’adultère mutuel, il transcende toutes les dérives et les erreurs de la chair.

Édité dans la collection blanche de Gallimard nrf en 1949, l’exemplaire du roman La Femme fidèle a été retrouvé par votre libraire spécialement pour vous. Neuf et rare, ce roman  est un des plus grands chefs-d’œuvres de Sigrid Undset, maîtresse de la peinture de mœurs.

Fanny Bousquet


Page 2 sur 1812345Dernière page »