Dédicace d’Attention à la fermeture des portes

28 février 2017

Jeudi 2 Mars
à partir de 18 heures

La librairie des Editions Pedone vous invite à rencontrer

François Léotard

qui dédicace son dernier roman

Attention à la fermeture des portes

 

“Des voix s’élèvent, se croisent, s’affrontent. Le décor de ce roman théâtre ? Une tentative violente d’imposer une non-pensée à la Orwell. Attention, les portes se ferment, il n’y a plus d’échappatoire ! Les personnages, acteurs et victimes ? Ils sont pétris de l’argile première des Livres, entre littérature et mythe. Attention, les portes se ferment et commence l’Exode ! L’auteur apparaît parfois dans ce théâtre de la parole.
Il ne connaît pas lui-même sa propre identité. Tour à tour amples et ténues, heureuses et tragiques, les voix qui résonnent dans ces pages disent l’infini et la finitude, les portes qui se ferment ou s’entrouvrent, et nous ramènent aux origines de l’humain”.

François Léotard, ancien ministre, a quitté l’action politique et les responsabilités publiques, afin de poursuivre sa quête de sens à travers la littérature.


Club des auteurs charentais de Paris

28 novembre 2016

Mardi
6 décembre 2016
de 18H à 21 H

Séance de dédicaces du

Club des auteurs charentais de Paris

Bernard Baritaud
Jean-Louis Berthet
Pierre Brunel
Pierre-Henri Guignard
François Julien-Labruyere
Didier Jung
Alain Mazère
Arnaud des Roches de Chassay

 

club-lavenir-001 flyer_librairie


POUVOIR ET POLITIQUE PÉNALE

16 novembre 2016

Vendredi 25 novembre 2016
à partir de 18 h
dédicace de

Tony FERRI

POUVOIR ET POLITIQUE PÉNALE

De la prison à la surveillance éléctonique

pouvoir_politique_et_penale_ml

Aux éditions LIBRE & SOLIDAIRE

présentation à 18h30

Tony Ferri est docteur en philosophie, chercheur au Groupe d’études et de recherches philosophie – architecture – urbain (Gerphau) et conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation au sein du ministère de la Justice. Spécialiste du champ des pénalités et tout particulièrement de la mesure de placement sous surveillance électronique, il a écrit de nombreux articles et ouvrages, dont le dernier avec E. Dieu, Punition et risque.

bandeau-site-ferri-25-novembre-le-basse-definition


Rencontre: une enquête au cœur de la djihadosphère par Achraf Ben Brahim.

15 novembre 2016

Vendredi 18 Novembre

Venant de paraître

la librairie  vous a invité
à rencontrer

Achraf Ben Brahim

qui a présenté

emprise

Après Encarté!, qui était une première investigation dans la crise des partis politiques français,
Achraf Ben Brahim a dédicacé son second ouvrage

L’emprise,
enquête au cœur de la djihadosphère

Quatrième de couverture de l’éditeur:

Applis, web-radio, productions HD, agences de presse et édition, réseaux sociaux…
L’emprise du groupe État islamique s’explique en partie par une propagande tentaculaire diffusée sur divers réseaux.

C’est à une exploration inédite, riche de surprises et de décryptages mais aussi d’effroi que s’est attelé l’auteur.
En immersion dans djihadosphère,
il a pu s’entretenir avec des djihadistes, simples combattants ou leaders, et révèle l’ampleur d’une organisation et le profondeur d’une conviction.

Le travail d’Achraf Ben Brahim,
qui a grandi à Sevran en Seine Saint-Denis,
ne doit rien au hasard.
Il a voulu comprendre et expliquer pourquoi plusieurs jeunes de cette ville ont rejoint les rangs de l’EI.
Nihilisme macabre ou idéal plus grand que soi?
Il dresse le portrait d’une jeunesse française en rupture avec notre société, trouvant sens dans un djihad complexe et difficile à combattre.

 

 

Séance de dédicaces à 18 h30

suivie d’un débat-conférence à 19h00


Les jeunes dans leur révolution, des mots entre dictature d’un côté et fanatisme de l’autre.

12 novembre 2016

 

Les mots engagés, les mots engageants

livres livre dedicace1

De Damas à Londres, en passant par Tunis et Paris,
les poètes Nouri Al-Jarrah et Aymen Hacen nous ont invité à une rencontre autour de leur souhait
d’accompagner les jeunes dans leur révolution entre dictature d’un côté et fanatisme de l’autre
le samedi 12 Novembre à la librairie.

auteurs0

A l’occasion de la parution de leur ouvrage  Une barque pour Lesbos , ed. Moires,
écrit en langue arabe par Nouri Al-Jarrah et traduit en français par Aymen Hacen,
l’entretien avec les deux poètes s’est conclu par des lectures d’extraits, dans les deux langues, du recueil.

nourialjarrah

Retrouvez la lecture de poèmes par Nouri Al-Jarrah suivi de leur traduction par Aymen Hacen

Deux carrières, deux générations réunies pour dénoncer par les Lettres.

Né à Damas en 1956, Nouri Al-Jarrah vit en exil à Londres depuis 1986.
C’est depuis la Capitale anglaise qu’il continu le combat commencé dans sa Syrie natale lors des années soixante-dix.
S’opposant aujourd’hui à la tragique division simplificatrice qui oppose le régime actuel au prétendu Etat islamique ; l’Europe, sa terre d’exil, le contraint à être le témoin meurtri du drame que son peuple subit sur les berges de la Méditerranée.
Nouri Al-Jarrah rédige Une barque pour Lesbos pendant l’hiver 2015-2016, poème épique et polyphonique qui fait des Syriens les nouveaux Troyens, où la poétesse grecque Sappho prend dans ses bras, dans son giron, sur son île, Lesbos, dont elle avait été exilée en Sicile.
Elle fait des enfants syriens, les siens.
Nouri Al-Jarrah rédige Une barque pour Lesbos pendant l’hiver 2015-2016, poème épique et polyphonique qui fait des Syriens les nouveaux Troyens, où la poétesse grecque Sappho prend dans ses bras, dans son giron, sur son île, Lesbos, dont elle avait été exilée en Sicile. Elle fait des enfants syriens, les siens.

Aymen Hacen est né en 1981 à Hammam-Sousse en Tunisie.
Ce poète, également prosateur, essayiste, traducteur, chroniqueur littéraire, et enseignant de langue, civilisation et littérature françaises à l’École normale supérieure de Tunis,  considère que l’enseignement et l’engagement politique sont indissociables.
 
 
 
 

imageswordpress

nyx100pc

L’ouvrage  Une barque pour Lesbos marque également le lancement d’une nouvelle collection pour les Editions Moires, Nyx, qui sera consacrée à la littérature arabe.


Humans of Paris, l’aventure photographique de Marco Hazan.

8 novembre 2016

Mercredi 16 Novembre 
à la Librairie Pedone

Marco Hazan
a présenté son ouvrage

Humans of Paris

Cette rencontre appuie
sur le thème de l’enjeu du dialogue avec des inconnus. 

 

portrait-marco-hazan

 

Armé de son appareil photo, Marco sillonne les rues de Paris pour bavarder et saisir des  portraits d’inconnus.
Dans Humans of Paris,
il illustre ces rencontres par 450 portraits accompagnés d’anecdotes, une façon personnelle de faire découvrir la capitale.

 

humans-of-paris

 

 Certains portraits seront exposés au sein de la librairie.

 

Séance de dédicaces à 18 h

suivie d’un débat-conférence à 18h30

 


Rencontre avec Célhia de Lavarène

22 octobre 2016

Mercredi 2 novembre 2016
  la librairie Pedone

photo1

a reçu en dédicace

Célhia de Lavarène

photo3
pour son ouvrage
Les Étoiles avaient déserté le Ciel.

 

photo4Présentation de l’éditeur :

Pour la première fois, une ex-membre de l’ONU raconte les coulisses des missions de la paix, ses dérives, ses non-sens, ses absurdités mais aussi ses succès. En ce moment où l’ONU est sur la sellette pour n’avoir jamais pris de mesures contres les exactions commises par ses casques bleus, il est important de porter un nouveau regard sur son action.

   photo2  

 

    Découvrez Célhia de Lavarène,  qui écrit:

<< Interloquée, je bredouille un :

  • Pourquoi moi ? Je suis  journaliste politique, à peine audible.
  •  Parce que tu es une femme, que tu es blonde et que tu as des couilles.
    Les trafiquants ne vont pas se méfier. Ils vont avoir la surprise de leur vie.
    >>

                                                                                                        Les étoiles avaient déserté le ciel, p. 185.

 

Retrouvez Célhia de Lavarène lors de son passage dans le programme 28 minutes – 28 Minuten d’Arte où elle témoigne des coulisses de l’ONU à l’occasion de la parution de son ouvrage Les étoiles avaient déserté le ciel.


Les Journées Européennes du Patrimoine

8 septembre 2016

 c-des-signes-studio-muchir-desclouds

En ce weekend du patrimoine, les Editions Pedone vous ouvrent leurs portes afin de lever le voile sur les décors de la fabrication d’un livre tout en vous faisant découvrir sa politique éditoriale.
En tant que maison d’éditions spécialisée en droit international et histoire diplomatique nous avons décidé d’étendre le thème de la citoyenneté à l’orientation de nos publications; le développement d’une humanité responsable.

Edifier le statut de l’écriture et le pousser comme un art voilà la visée de la calligraphie.
A l’heure où l’impression a fait oublier la beauté de ce geste, Charlotte Suzanne Tournet vous initie avec passion au savoir-faire de la calligraphie.
Vous pourrez ainsi vous approprier l’un des articles de la Déclaration universelle des droits de l’Homme qui vous anime particulièrement, en le calligraphiant sur une affiche.

La librairie sera également animée par les illustrations de Victor Locuratolo et les photographies de P Priscille et Alexandre Coric sur la ville de Paris.

Dimanche après midi, l’auteur Benoit Muracciole accompagné des poètes Pierre Kobel et Bruno Doucey mêleront poésie engagée et action citoyenne en présentant leurs ouvrages et interviendront collectivement sur le thème de la citoyenneté internationale.

 

jep

 

bmuracciolebdouceypkobel1
 

poesie2

Enrichissons ensemble la citoyenneté internationale samedi 17 et dimanche 18 septembre au 13 rue Soufflot à partir de 10heures.  

 


Rencontre et lecture de Maud Simon, auteure de l’ouvrage Enterrer maman.

6 septembre 2016

PREMIER ROMAN

Vendredi 16 septembre à 18h00

En cette rentrée littéraire, la librairie A.Pedone vous convie à la dédicace de

Maud Simon

Cette rencontre comprend une lecture par l’auteure de son roman
Enterrer maman paru aux Editions Moires, en présence de son éditeure. 

Maud Simon a passé son enfance à Caen et vit depuis 2002 à Paris.
Elle est diplômée en lettres modernes et en sciences politiques de l’Université Paris-Sorbonne.

Enterrer maman

Après dix ans d’absence,
Mathilde retourne à Caen, sa ville natale, pour l’enterrement de sa mère.
Elle y retrouve sa sœur entourée de ses quatre enfants et de son mari, son frère venu seul, son père au regard toujours aussi triste, un oncle, un ami du lycée, des proches de la famille qu’elle ne connait plus
et puis un homme étrange qu’elle n’a jamais vu.
La cérémonie religieuse se déroule à l’Abbaye-aux-Dames
et se poursuit dans la maison familiale autour d’un repas.
Mathilde se souvient de sa mère qu’elle n’a jamais aimée et qui ne l’a jamais aimée,
des repas familiaux, de l’ennui des dimanches,
rien ne semble avoir changé dans la maison.
Autour d’elle les convives s’animent, les langues se délient.
Les souvenirs ressurgissent, ravivant les blessures, dénonçant les non-dits.
Et survient l’inattendu.

Un roman au style grinçant qui révèle, derrière le quotidien ennuyeux d’une vie de famille en province, un secret bien gardé.

 

Rencontre avec l’auteure et l’éditeure à partir de 18 heures

Une lecture à 19h00
et
un cocktail de parution de l’ouvrage jusqu’à 21h00


Rencontre avec Agathe Cagé, co-auteure de l’ouvrage Génération 2040

12 août 2016

 

Le manifeste à la conscience politique alternative

 

jeudi 20 Octobre à partir de 18h30 à la Librairie Pedone

 

Membre fondateur du Think Tank Cartes sur Table, Agathe Cagé et son équipe présenteront Génération 2040, un ouvrage destiné aux candidats à l’Elysée en vue de l’élection de 2017.

 

couv_generation2040

 

 

Par quinze chapitres, un collectif de vingt-trois trentenaires se qualifiant de la ‘génération Quoi’ aborde sous forme de propositions
ce que devraient être les thèmes des prochaines élections présidentielles
pour préparer le pays à ce qu’ils souhaiteraient transmettre en 2040 aux générations qui les suivront.

 

Nous vous proposons de venir à leur rencontre autours de la présentation de l’ouvrage qu’ils nous invitent à lire :

 

“La démocratie a besoin d’un nouveau souffle.
Nous ne sommes ni dans la posture démagogique ni dans le rejet frontal.
Nous analysons, nous proposons, nous prenons le débat en main.
Nos projets, nous les soumettons à celles et ceux qui prétendent définir un cap et conduire le pays.
Car nous sommes convaincus qu’il faut penser, décider, agir différemment.”

 

 

 Génération 2040  a le souhait de bâtir une société différente, emprunte de volontarisme, fondée sur l’action citoyenne et l’engagement de tous.
Ces propositions ont l’ambition de rendre à cette génération de “jeunes adultes” leurs croyances, afin d’aller au bout des choses sans freins et sans scepticisme

 

 

Agathe Cagé Doctorante en sciences politiques à l’université de Paris-I, ancienne élève de l’Ecole normale supérieure (ENS) et de l’Ecole nationale d’administration (ENA).

 


Page 1 sur 812345Dernière page »