Rencontre migrations et droit d’asile

5 septembre 2017

Jeudi 28 septembre

à partir de 18h30

A l’occasion de la sortie de son livre Sidérer, considérer. Migrants en France 2017 aux éditions Verdier, la librairie Pedone invite Marielle Macé à discuter de l’attitude de tous et toutes face à la “crise des migrants” à laquelle ferait face l’Europe depuis plusieurs années.

Sidérer, considérer
Migrants en France 2017

Marielle Macé, auteure de Façons de lire, manière d’être, Collection nrf essais chez Gallimard, nous invite par un court texte publié aux éditions Verdier à partager ses réflexions sur les proximités que nous côtoyons avec les Migrants. Aux situations vécues, elle apporte son regard de linguiste et partage ses lectures d’érudites. Aussi pour présenter son ouvrage elle associe deux universitaires juristes.

Elle sera accompagnée de Véronica Corcodel et de Loïc Azoulai, juristes et professeurs à Sciences Po.

 

 

“Que faire du mélange de colère et de mélancolie qui suscite en nous le traitement réservé aux migrants, cette humanité précarisée, avec tout ce qu’il peut y avoir de paralysant, de sidérant?

S’appuyant sur diverses expériences et sur une analyse nourrie de ses lectures, Marielle Macé tente d’opérer un retournement. elle oppose à la sidération la considération, qui n’exclut pas la compassion, ni la lutte.

Tout en approfondissant le sens de ce mot, elle nous invite à risquer d’autres formes d’écriture politique de l’hospitalité.” [4ème de couverture]

 

Marielle Macé est née en 1973. Elle est professeure de littérature française à l’EHESS. Elle a publié Façons de lire, Manières d’être (Gallimard, 2011) et Styles (Gallimard, 2016). Son travail revendique la pertinence de la littérature et des outils des études littéraires pour comprendre le commun.

Loïc Azoulai est professeur de droit public à Sciences Po et spécialiste de droit européen. Il est membre du comité scientifique de différentes revues juridiques.

Veronica Corcodel est docteure de droit de Sciences Po. Elle y est actuellement post-doctorante. Ses recherches se concentrent sur la relation entre la connaissance du droit comparé et la politique d’identité.


Rencontre autour des Grands Procès du XXème siècle avec Stéphanie de Saint Marc

Le 16 septembre 2017 à partir de 15h

La librairie invite Stéphanie de Saint Marc pour présenter son édition des Grands Procès du XXème siècle parue dans la collection Bouquins chez Robert Laffont. On pourra relire dans cette somme les plus célèbres interrogatoires, plaidoiries et réquisitoires du siècle dernier.
Que les accusés soient criminels, anarchistes, tortionnaires ou militant des décolonisations, ces treize procès ont définitivement marqué le XXème siècle. Par leur lecture, on peut retrouver l’esprit d’une époque agitée par les nombreuses revendications politiques et les crimes de guerre. Quant aux procès de faits divers, ils brossent aussi le portrait d’une société, de ses peurs et de sa morale.

“Ces procès sont un théâtre où la parole est primordiale, une arène où l’on se bat avec des mots, pour tenter de sauver sa peau, son honneur, ses convictions ou sa liberté” Stéphanie de Saint Marc.

Stéphanie de Saint Marc est maître de conférences à l’Université Panthéon-Assas Paris 2. Elle est critique littéraire pour Le Monde des livres et En attendant Nadeau.


Journées du Patrimoine 2017

La librairie assure le stand de livres pour les Journées du Patrimoine à l’Académie !

Venez rencontrer les académiciens
et
faire dédicacer vos livres

quai de Conti

le 17 septembre 2017
de 10h à 17h

 


SAMEDI 17 JUIN A PARTIR DE 16HEURES

30 mai 2017

 

La librairie A.Pedone a reçu

Romain Arnoux

auteur de
Ethique de la Responsabilité

Une enquête philosophique au cœur des enjeux contemporains

Avec la participation de
Bernard Bourgeois
philosophe et membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Ecoutez la présentation de Bernard Bourgeois

Ecoutez la présentation de Romain Arnoux

” Véritable point de rencontre entre le passé de la mémoire, le présent de l’action et le futur de la promesse,
la responsabilité donne corps à l’existence intime de chaque individu sur le long terme,
le rendant solidaire et comptable de tout ce qu’il a fait ,
de tout ce qu’il décide de faire,
mais aussi de toutes les conséquences indirectes de ses actes.
Elle figure en cela la condition de l’humanité
(elle assure la permanence de l’identité individuelle et collective dans le temps.)”


SAMEDI 20 MAI

2 mai 2017

Dans le cadre de la troisième édition du festival Quartier du Livre

 

Nous vous invitons pour

une après-midi de débats, discussions et réflexions sur le thème

 

Abeilles et société

 

“Le philosophe conduit l’homme politique vers l’abeille,

car elle lui permet d’apprendre où est son devoir.”

(Jean de SALISBURY, Policraticus, VI ,24.)

 

 

14h30.  Catherine Ballot-Flurin

Présentation et discussion autour de l’apithérapie.

 

Miel, propolis, gelée royale, pollen, venin, cire d’abeille… leur utilisation et leurs vertus. En matière d’hygiène, de soin ou d’alimentation, les produits de la ruche ont maints secrets à nous révéler.


Catherine Ballot-Flurin est la pionnière de l’apiculture biologique en France. Après plusieurs décennies d’expérience, Catherine Ballot-Flurin s’impose comme une référence internationale en matière de recherche en apithérapie.

 


Ouvrage : Ballot-Flurin, Catherine. L’apithérapie, 2014, Eyrolles.

 

 

17h.  Pierre-Henri et François Tavoillot

Rencontre, discussion et dédicace sur le thème de l’abeille dans la philosophie / la philosophie dans l’abeille.

 

Les auteurs s’intéressent aux mobilisations qui sont faites de l’abeille – comme exemple vertueux ou encore comme allégorie – dans l’histoire de la pensée occidentale.


Pierre-Henri et François Tavoillot sont respectivement maître de conférence en philosophie à l’université Paris-Sorbonne (+ apiculteur amateur) et apiculteur professionnel en Haute-Loire (+ philosophe amateur).

 

Ouvrage : Tavoillot, Pierre-Henri et François. L’Abeille (et le) Philosophe, 2015, Odile Jacob.


MARDI 2 MAI 2017

23 avril 2017

se tenait la présentation de

Là où se termine la terre – Chili 1948 – 1970

par

Désirée et Alain Frappier

 

    
                      (illustration tirée de l’ouvrage)

 

Un roman graphique mêlant la grande à la petite histoire,
fruit du témoignage de Pedro Atías Muños, né à Santiago, exilé en France.

“A travers l’enfance et l’adolescence de Pedro,
On revit le bouillonnement d’un quart de siècle d’histoire chilienne, rythmé par la Guerre Froide,
la révolution cubaine et les espoirs qui accompagnent l’élection de Salvador Allende.”

 

Extraits audio

 

 

#1 La rencontre avec Pedro (2’18”)

 

#2 L’importance de l’enfance de Pedro (55″)

 

#3 Du rôle de la voix off dans le récit (1’45”)

 

#4 L’importance du voyage des auteurs au Chili (1’13”)

 

#5 Exemple de reconstitution graphique et historique (1’45”)

 

 

                          (illustration tirée de l’ouvrage)

 

Désirée est journaliste et écrivain.
Alain, peintre, graphiste et illustrateur. Dès leur première
rencontre, en 1991, ils s’investissent dans des ouvrages
communs où se mêlent écriture et illustration, d’abord pour la
jeunesse puis le roman graphique.
En accordant une grande importance au fond et à la rigueur
documentaire autant qu’à la forme, Désirée et Alain
construisent une œuvre cohérente et singulière. Leurs romans
graphiques regardent le monde à hauteur d’homme.